Prestations sociales CPS : le sort des régimes spéciaux en question

J’ai été alerté par le Directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale de Saint-Pierre et Miquelon à la suite d’une motion publiée le 6 novembre 2018, sur le risque d’une éviction en matière d’aide sociale pour un certain nombre de retraités du territoire.

En effet, il existe sur le territoire, depuis de nombreuses années une pratique favorable aux assurés qui ne relèvent pas de la Caisse de Prévoyance Sociale. Cet usage entre la CPS et les autres ressortissants (ENIM, fonction publique hospitalière, d’Etat etc.) permettait à la Caisse de prendre en charge l’évaluation et le financement des besoins de tous les assurés en matière d’aide à la précarité énergétique, à l’amélioration de l’habitat ainsi qu’au portage des repas à domicile ou encore le CESU CNRACL Vie Pratique, pour l’emploi de salariés à domicile.

C’est dans ce cadre que, j’ai saisi le Directeur de l’ENIM le 19 novembre 2018, afin d’obtenir plus de précision sur la situation de ses assurés concernant le versement du complément d’aides à partir du second semestre 2019, ainsi que le Préfet et Madame la Ministre des Outre-mer à cette même date.

Saisine ENIM

Sénateur à ENIM 19 11 2018 

ENIM à Sénateur 21 01 2019

Saisine Préfet DEVIMEUX : 

Sénateur à Préfecture 19 11 2018

Préfet à Sénateur 19 11 2018

Voyant le manque de progression dans l’instruction de ces dossiers et en particulier pour l’ENIM, j’ai saisi la Ministre des solidarités et de la santé le 20 mars dernier, pour lui demander un arbitrage ministériel afin de garantir le maintien de la prise en charge de l’action vieillesse sur l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon.

 Demande d’arbitrage à Mme BUZYN 20 03 2019

N’ayant pas eu de réponse de leur part jusqu’à ce jour, j’ai été de nouveau contacté par des habitants de l’archipel inquiets de l’évolution de leur situation.

Particulièrement sensible à cette problématique, j’ai adressé le 1erjuillet dernier un courrier au Premier Ministre M. Edouard Philippe dans le but d’obtenir un soutien dans la négociation avec les régimes spéciaux de façon à assurer aux retraités locaux la conservation de leurs acquis en matière d’action sociale.

Courrier au 1er Ministre 01/07/2019

Je regrette profondément qu’aucun de mes courriers adressés à l’administration centrale n’ait obtenu une réponse malgré l’enjeu et l’urgence, comme un signe de désintérêt d’une partie de la représentation nationale. L’attitude de ce gouvernement face à des parlementaires indépendants d’esprit est, sur le plan républicain, surprenante

Je me félicite que le député ait reçu une écoute plus attentive de la part de sa famille politique pour les ressortissants de l’Enim, car au final nous oeuvrons tous dans l’intérêt du territoire .

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :