Quel soutien de l’Etat envers la commune de Miquelon-Langlade ?

Le lundi 25 novembre 2019, j’ai été reçu par le Maire de Miquelon Langlade, Madame Danièle Gaspard que je tiens à remercier pour son accueil et notre échange chaleureux.

Cette rencontre fut l’occasion d’évoquer un certain nombre de sujets intéressants la commune de Miquelon Langlade :

  • Risques littoraux sur la commune :

Le groupe RDSE, auquel j’appartiens, a demandé et obtenu la tenue d’un débat sur la mise en oeuvre de la loi GEMAPI (protection du littoral notamment). Il est évident, et je n’ai eu de cesse de dénoncer cela depuis mon élection au poste de sénateur, que de confier à la commune de Miquelon-Langlade la responsabilité de la protection de son littoral était une erreur du législateur en 2015.

Si la mairie a pu bénéficier d’un appui de l’Etat pour ses premiers travaux concernant la protection du sud est du village, la question de l’avenir reste clairement posée.

Peut-on imaginer que la commune puisse seule être chef de fil de ce dossier de protection du littoral ?

Dans un même ordre d’idée, j’ai ressenti la nécessité pour la commune de se faire accompagner dans l’élaboration de son plan d’action de prévention contre les inondations (PAPI).

Nous avons bien sûr évoqué le PPRL et en particulier la nécessité pour l’État de mettre en place une campagne de communication à destination de la population mais plus important de dire quels sont les moyens concrets mis en place pour accompagner les élus et ceux de nos concitoyens qui se posent beaucoup de questions.

  • L’abattoir de Miquelon et les perspectives futures pour la commune et les porteurs de projet :

La Mairie n’a plus les moyens d’assumer les coûts de fonctionnement, d’environ 85 000 € pour 10 000 € de recettes. Par ailleurs, le mode de fonctionnement actuel mobilise trop d’agents municipaux et trop longtemps au détriment d’autres tâches à destination de la population.

La collectivité avait officiellement alerté la Mairie par deux reprises sur le choix d’abattoir, dossier largement piloté par la DTAM. Nous avions même suggéré à nos collègues de cesser les procédures d’appel d’offre et de reprendre ce dossier à zéro, en vain.

Je n’en veux pas aux élus car ils subissaient une certaine pression de l’administration qui loin d’être exemplaire sur ce dossier les a envoyés dans le mur et y compris sur le plan financier.

La Commune a indiqué ne plus être en capacité de gérer ce nouvel abattoir qui est un véritable fiasco à plus de 2 millions d’euros. La CACIMA a été mandaté pour proposer des scénarios de fonctionnement en l’état des choses, je ne crois pas aux miracles.

L’Etat doit assumer ses choix techniques.

  • La situation du port de Miquelon :

Les élus n’ont jamais eu de réponse à leur courrier adressé le 04 mars 2019 à la Ministre des Outre-mer concernant l’état du port et la nécessité d’y investir massivement.

L’Etat a annoncé de nouvelles études destinées à y voir plus clair mais l’on peut légitimement se demander si elles ne sont pas destinées à gagner du temps. Par ailleurs, Il suffit de se reporter par exemple aux auscultations des cellules sous les quais pour comprendre qu’on parle là d’urgence absolue en matière de sécurité des biens et des personnes.

La Mairie de Miquelon-Langlade en lien avec la Collectivité œuvre pour améliorer les flux, les parkings et l’accueil des passagers.

J’ai rappelé au Maire que le Conseil Territorial avait mis à la disposition de l’Etat le terrain nécessaire pour qu’il puisse réaliser son aire de carénage, gageons qu’il puisse en assurer la gestion à l’avenir.

La commune de Miquelon-Langlade doit absolument être soutenue et accompagnée par l’Etat, dans les mois et années à venir. Au-delà des déclarations, ce sont des actes que les élus attendent.

J’ai ré-affirmé au Maire qu’en tant que sénateur, représentant des collectivités, je me tenais à l’entière disposition de sa commune pour tout dossier pour lequel mon intervention serait nécessaire.

Je tiens à saluer l’engagement de Danièle GASPARD et son équipe.
Souvent critiqués, les citoyens sont souvent peu nombreux à vouloir prendre des responsabilités électives qui plus est dans une petite communauté.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :