Ce qui nous attend après le 22 juin ….

Jusqu’à la fin de cette seconde loi d’urgence sanitaire le 10 juillet, le gouvernement avait annoncé le maintien d’un dispositif qui prévoyait que chaque arrivant sur l’archipel devrait effectuer une quatorzaine stricte assortie de deux tests : un avant le départ et un à l’issu de la quatorzaine.

Ce dispositif, comme nous l’avions rappelé, a fait ses preuves.

Le vendredi 29 mai, la Ministre des outre-mer s’exprimant sur SPM la 1ère annonçait la suppression du vol direct du 22 juin car étant dans la phase du déconfinement numéro 2. Pour autant, elle ne s’est pas prononcé sur les autres vols. D’ailleurs la ministre a même annoncé qu’il serait mieux que les touristes évitent de venir sur l’archipel cet été, ce qui me laisse profondément songeur sur la stratégie de mise en place des vols directs quand on parle de développement touristique.

Dans le même temps les quatorzaines strictes devaient être maintenues et un dispositif tout aussi contraignant était à l’étude pour l’après 10 juillet.

Pour autant, la semaine dernière la pression des territoires ultramarins fortement impactés dans leur industrie touristique aura eu raison de la position du gouvernement.

En effet, la Ministre a décidé, avec l’accord du premier ministre, de faire sauter le verrou du motif impérieux à partir du 22 juin (et c’est très bien, je m’en félicite) mais surtout, alors même que l’expérimentation du nouveau dispositif sanitaire devait entrer en vigueur le 10 juillet, on nous annonce que cette expérimentation commence ce 09 juin pour un bilan le 22 juin !

En d’autres termes, concernant Saint-Pierre et Miquelon, dans la mesure où le 1er vol direct aura lieu le 29 juin, il est plus que probable que le dispositif de quatorzaine saute au profit d’un dispositif beaucoup moins contraignant au final.

En effet,  nous avons démontré notamment avec l’arrivée des étudiants que nous ne pouvions pas gérer matériellement une quatorzaine pour un nombre de passagers plus important qu’à la  normale.

Communiqué de presse sur le dispositif expérimental débutant le 09 juin

Ce que je regrette profondément, c’est le changement incessant de stratégie gouvernementale qui ne donne pas confiance à la population dans les décisions prises.

En quelques jours seulement, nous avons assisté à un revirement de stratégie parce que certains outremers ont fait pression mais SPM n’était pas concerné par ces demandes. Il suffit d’écouter le monde économique du tourisme réunit à l’initiative du préfet le 20 mai qui considérait que la saison 2020 était condamnée quoique l’on fasse.

Ce que je regrette tout autant ce sont les propos de la ministre qualifiant d’égoïstes certaines personnes opposés aux vols directs cet été.

Ce que refuse d’entendre la ministre , c’est la peur de la population et son angoisse grandissante. Quand on est responsable public on se doit aussi d’avoir cette écoute car on a suffisamment entendu de discours prédisant une forte propagation du virus sur spm si il venait à y entrer sans détection.

Nul doute que le « collectif 144-N » réagira car il a la même exigence d’ouverture progressive à laquelle je souscris mais avec le maintien des quatorzaines strictes.

A partir du 22 juin, nous avons 98% de chance de voir disparaître l’exigence d’une quatorzaine à l’entrée de l’Archipel.  

C’est en cela que je suis en contradiction avec les autres élus. Je le sais, je suis en minorité, chacun prend ses responsabilités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :